Stock épuisé.
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

Histoire des appellations

La reconnaissance des appellations cidricoles normandes intervient à partir de 1942 :

1942 : un décret, entériné à la Libération, institue

 

 Les Calvados d'Appellation Contrôlée : doivent provenir de la distillation d'un cidre fabriqué à partir de pommes de vergers du Pays d'Auge au moyen d'un alambic à repasse.

Les Calvados d'appellation d'origine réglementée : ils sont issus des autres vergers des autres terroirs Normands : Domfrontais, Vallée de l'Orne, Pays de la Risle, de Bray ...

Les eaux-de-vie de cidre réglementées.



1984 : simplification des Appellations

Les Calvados appelés précédemment "réglementés" deviennent les Calvados d'Appellation Contrôlée : une seule appellation "à jet continu".

C'est la naissance officielle du Calvados d'Appellation Pays d'Auge Contrôlée qui remplace le Calvados d'Appellation Contrôlée. Celui-ci s'impose alors unanimement comme "le roi des Calvados". Outre la provenance géographique, exactement limitée au Pays d'Auge, comme on s'en doute, les procédés de fabrication sont strictement déterminés et contrôlés, notamment la double distillation.


1991 : Reconnaissance du Pommeau de Normandie

Mélange harmonieux de moût de pomme et de Calvados, le Pommeau de Normandie était fabriqué depuis des siècles par des paysans Normands. Pour diverses raisons sa commercialisation a longtemps été interdite. Cette interdiction fut heureusement abrogée et depuis 1991 le Pommeau de Normandie est reconnue d'Appellation d'Origine Contrôlée.



1996 : Reconnaissance de l'appellation Cidre du Pays d'Auge Contrôlée

Afin de se démarquer nettement des industriels cidricoles, les producteurs Augerons obtiennent pour leur cidre l'Appellation Pays d'Auge contrôlée : le cahier des charges concerne les variétés de pommes utilisées, les sols appropriés (donc l'origine géographique précise) et le procédé de fabrication qui doit être traditionnel. 

1997 : Appellation pour le Calvados Domfrontais

Ce Calvados spécifique issu du canton de Domfront, dans le bocage Ornais, a la particularité d'être composé, pour 30% au moins de poires à poiré (cidre de poires).

 

 

A la différence de certains spiritueux pour lesquels l'origine de la matière première est conditionnée par son prix,  l'eau-de-vie d'appellation Calvados Pays d'Auge contrôlée, n'est élaborée qu'avec des pommes produites en Pays d'Auge et nulle part ailleurs. C'est là une des conditions de son agrément. L'une des preuves de son excellence aussi, puisque la réputation de qualité des pommes augeronnes n'est plus à faire et que la petitesse de son aire, constamment vérifiée, en souligne la rareté.

En outre, la production de cidre et la double distillation doivent être effectuées à l'intérieur des limites géographiques du Pays d'Auge pour jouir de l'AOC.
 


 


Découvrez nos créations...        

Avertissement

En entrant sur ce site, le visiteur confirme avoir l’âge légal en vigueur dans son pays pour consulter ce site.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

In accessing this website, visitors acknowledge that they are legally considered to be of adult age in the country from which they are connected.